Infos et réservations au 01 45 65 36 50 usa@tangka.com

Les Grands Lacs : les Chutes du Niagara, Detroit, Indiannapolis

Les Grands Lacs : Les chutes du Niagara, Detroit, Indianapolis

 
 

 

Chutes du Niagara

Les chutes du Niagara, entre Etats-Unis et Canada.La visite est un des classiques du voyage de noces américain et Jérôme Bonaparte sacrifia à la coutume en 1803.Leur charme tient à leur dessin. Un immense fer à cheval de plus d’un kilomètre (voir lors d’un circuit USA). Les deux tiers sont du côté canadien, le plus spectaculaire. 300 mètres tombent aux Etats-Unis (Etat de New York) dans un vacarme digne de l’enfer, assuré par des milliards de litres d’eau (2 800 m3 par seconde… !) qui dégringolent sur 56 mètres de hauteur.

Chutes du Niagara

Chutes du Niagara – par Scott Kinmartin

Côté Etats-Unis, les chutes font partie d’un parc naturel qui interdit les constructions, telles celles qui fleurissent sur la rive canadienne. On peut se contenter de grimper au sommet de la tour d’observation (86 mètres) mais, généralement, on visite les chutes en bateau ou en hélicoptère. Le bateau(ouvert tlj d’été de 9 h 15 à 19 h 30, au printemps et à l’automne, de 10 h à 17 h), baptisé Maid of the Mist, va au plus près des chutes en 30 minutes. Les passagers revêtent le ciré qui leur est prêté. Plusieurs autres animations sont proposées autour des chutes (films, visite d’un petit musée, aquarium, installations hydroélectriques, etc.). Après avoir franchi le Rainbow Bridge et la frontière (passeport obligatoire), on peut admirer les chutes du côté Canada.

Le jour où les chutes partiront…

Les chutes du Niagara provoquent une érosion de leur falaise de plusieurs centimètres par an. Il y a quelques milliers d’années, elles étaient une dizaine de kilomètres plus bas. La régulation du débit pour alimenter en électricité Etats-Unis et Canada a considérablement réduit le phénomène. On a même calculé que les chutes rejoindraient le lac Erié d’ici à 400 000 ans. En attendant, malgré l’interdiction d’aborder les chutes par le haut, on assiste régulièrement à des tentatives pour les dévaler en tonneau ou pour les traverser sur un fil.

 

Detroit

Son nom rime avec automobile. Du reste, les Américains l’appellent Motown, contraction de Motor Town. Ford et General Motors lui ont donné ses lettres de noblesse. La crise a frappé avec son cortège de chômeurs et d’émeutes raciales. Pour restaurer son crédit, la ville s’est lancée dans de gros travaux d’aménagement, le bien nommé Renaissance Center, afin de séduire investisseurs et visiteurs. Detroit (4,5 millions d’habitants) est la principale ville du Michigan, dont la capitale est Lansing.

 

Rappel historique

Tout le monde connaît le plus célèbre de ses enfants, Henry Ford. Anecdotique, la présence française à Detroit se manifeste en 1701 lorsqu’un Girondin, le sieur Cadillac, s’y installe. La première usine de construction de voitures est ouverte à Detroit en 1899 par un certain Olds, qui ajoutera mobile à son nom pour en faire sa marque.Certaines usines sont ouvertes à la visite. Les plus intéressantes se trouvent à Flint, à une centaine de kilomètres de Detroit, où sont installées Buick, Oldsmobile, Chevrolet et Cadillac.

 

Henry Ford Museum and Greenfield Village
20900 Oakwood Boulevard. Ouvert tlj de 9 h à 17 h. Entrée payante.

Situé dans la banlieue de Dearborn, cet ensemble réunissant un musée classique et un musée de plein air n’est pas consacré à l’automobile mais à la reconstitution de la vie américaine depuis l’arrivée des premiers colons. Le premier rassemble objets et œuvres d’art, depuis les moissonneuses jusqu’aux peintures de l’Amérique naissante ; le second propose de raconter, à travers une centaine de maisons, l’Amérique entre XVIIe et XIXe siècle.

 

Detroit Institute of Arts
5200 Woodward Avenue. Ouvert du mercredi au dimanche de 11 h à 16 h, week-end jusqu’à 17 h. Entrée payante.

Le musée expose les grands noms de la peinture, Cézanne comme Picasso en passant par le célèbre autoportrait de Van Gogh. Ce musée renferme également une exceptionnelle collection d’art extrême-oriental.Les amateurs d’histoire américaine visitent le Detroit Historical Museum, voisin du précédent (5401 Woodward Avenue. Ouvert du mercredi au dimanche de 9 h 30 à 17 h 30. Entrée payante) ainsi que le très intéressant musée consacré à l’histoire du peuple afro-américain(315 E. Warren Avenue. Ouvert du mercredi au samedi de 9 h 30 à 17 h, le dimanche, de 13 h à 17 h. Entrée payante).

 

Detroit Institute of Arts By: David WilsonCC BY 2.0

Renaissance Center

Enfin, cap sur les cinq gratte-ciel qui composent le Renaissance Center, le nouveau visage de Detroit. Verre et verdure sont à l’honneur dans cet ensemble futuriste où se jouxtent galeries marchandes, hôtels, restaurants et promenades. Intéressant point de vue sur la ville depuis le 72e étage de l’hôtel Westin.

 

Motown Museum
2648 W Grand Boulevard. Ouvert tlj de 10 h à 17 h sauf dimanche, 14 h à 17 h. Entrée payante.

Pour conclure, découverte d’un des mythes de Detroit, sa musique. Dans les années soixante, la Tamla Motown fit triompher la soul music, chantée par la famille Jackson ou par Diana Ross. Le Motown Museum retrace cette épopée.

 

Indianapolis

La capitale de l’Indiana (800 000 habitants downtown ) pouvait n’être que celle du maïs. Jusqu’à ce qu’elle s’invente une vocation automobile pour accueillir, depuis 1911, l’une des plus célèbres courses des Etats-Unis, les 500 miles, qu’elle donne un nom à la formule, Indy, et que chaque mois de mai, elle accueille près de 400 000 fanatiques. Elle est la ville de Steve Mac Queen.

 

Indianapolis Motor Speedway
4790 W 16th Street. Ouvert tous les jours. Entrée payante.

Le circuit de 4 kilomètres emprunté par la course est visité toute l’année en autobus ! C’est en mai qu’il mobilise les passionnés de compétition avec les essais puis la course, qui se déroule le jour du Memorial Day. Les bolides tournent sur l’anneau à plus de 350 km/h ! Leur légende est rassemblée au Speedway Museum attenant (ouvert tlj de 9 h à 17 h. Entrée payante).

 

Museum of Art
4000 Michigan Road, ouvert les mardi, mercredi, vendredi et samedi de 10 h à 17 h, le jeudi de 10 h à 20 h 30, le dimanche de 12 h à 17 h. Fermé le lundi. Entrée libre.

Par ailleurs, Indianapolis mérite qu’on pousse les portes de son Museum of Art pour admirer une collection d’œuvres de Turner ainsi qu’une rétrospective de la peinture européenne.

 

Sommaire Guide USA Est

Les parcs de l’Ouest

Les parcs de l’Ouest

480 € TTC - 10 jours / 9 nuits

Découvrez les sites parmi les plus époustouflants des ... Voir le détail

Autotour Route 66

Autotour Route 66

685 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Partez en autotour sur la célèbre route 66 en passant Voir le détail

La Louisiane authentique

La Louisiane authentique

745 €- 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les mystérieux bayous, les plantations et ... Voir le détail

Le meilleur du New-York State

Le meilleur du New-York State

1065 € - 10 jours / 9 nuits

Découvrez un Etat riche et intéressant. Au programme : ... Voir le détail