Infos et réservations au 01 45 65 36 50 usa@tangka.com

New York City : Midtown Manhattan

New York City : Midtown Manhattan

 

 

Midtown (le milieu de la ville) désigne la partie de Manhattan qui court depuis la 20th Street jusqu’à la 59th Street, en bordure de Central Park. Cette vaste zone abrite un grand nombre de trésors, l’Empire State Building ou le siège de l’Onu, en passant par les grands magasins Macy’s et le musée d’Art moderne.

 

Suivez le guide !
Si l’on visite East Village aux beaux jours, il faut flâner en soirée le long de ces rues ombragées où les résidents lézardent sur les vieux escaliers de pierre en partageant une bière.

 

Flatiron Building
5th Avenue et 22nd Street, métro 77rd St.

Pour le coup d’œil et parce que cet immeuble original a servi de cadre à plusieurs films (y compris des publicités pour Citroën), il faut passer devant le Flatiron Building. Les historiens le considèrent comme le premier gratte-ciel du monde. Bâti en 1902, il ne compte que 21 étages (91 mètres de hauteur). Sa réputation lui vient surtout de son étonnante forme triangulaire, imposée par sa situation d’angle.

 

Chelsea
Entre 14th Street, 30th Street, 6th Avenue et l’Hudson River, métro 23rd St. (lignes C, E, 1, 9).

Cet ancien quartier bourgeois est devenu, dès les années 1950, l’un des refuges favoris de la bohème new-yorkaise et des artistes. Il attire nombre de visiteurs, qui se font photographier devant la porte du Chelsea Hotel(au 222 West, 23rd Street). Cet établissement sans grand standing a hébergé toutes les gloires du théâtre d’avant-garde, de la littérature beatnik puis hippie, rock… Leonard Cohen en a fait une chanson et Sid Vicious, le bassiste des Sex Pistols, s’y est suicidé après avoir poignardé sa compagne.

 

Macy’s
Entre 34th et 35th Street, au carrefour de Broadway et 6th Avenue, métro 34th St. (lignes B, D, F, N, Q, R).

En restant sur la 7th Avenue et en remontant jusqu’à la 34th Street, voici Macy’s, le plus grand magasin du monde (184 000 m2 sur 10 niveaux), ouvert depuis 1857 ! Il occupe un « bloc » entier où l’on peut tout trouver, bien entendu, à la manière de notre Printemps ou de nos Galeries Lafayette. D’autres l’ont rejoint sur ce carrefour stratégique, comme le Manhattan Mall, le Herald Center et le magasin de disques HMV.

 

The Empire State Building By: Joe HuntCC BY 2.0

Empire State Building
Entre 34th et 35th Street, au carrefour de 5th Avenue, métro 33rd St. (ligne 6) ou 34th St. (lignes B, D, F, N, Q, R). Ouvert tlj de 9 h 30 à minuit. Entrée payante.

Le gratte-ciel impose sa légende sur la 5th Avenue. L’emblème de New York a été édifié en 1931. Ses 73 ascenseurs conduisent en plusieurs étapes jusqu’au 102e étage, une rotonde. La grande terrasse d’observation est au 86e étage (381 mètres, la flèche culminant à 448 mètres). L’Empire a été immortalisé par King Kong escaladant ses parois (1933) et, plus dramatiquement, par l’avion militaire qui le percuta à hauteur du 79e étage en 1945. Il est redevenu l’édifice le plus élevé de la ville depuis la disparition en septembre 2001 des deux tours jumelles du World Trade Center. A admirer le soir.

 

New York Public Library
Entre 40th et 42nd Street, le long de 5th Avenue, métro 42nd St. (lignes B, D, F, Q) ou Grand Central (lignes S, 4, 5, 6, 7). Ouvert le mardi et le mercredi de 11 h à 19 h 30, le lundi, jeudi, vendredi et samedi de 10 h à 18 h.

A la vue des deux énormes lions, symbolisant la patience et la force d’âme, qui montent la garde sur la 5th Avenue, la pause s’impose à la bibliothèque publique. On peut opter pour le 3e étage, où se trouve la salle de lecture : 15 millions d’ouvrages en référence et des centaines de lecteurs attentifs…

 

Gare centrale
Entre 42nd Street, 46th Street, Madison et Lexington Avenues, métro Grand Central (lignes S, 4, 5, 6, 7).

La gare centrale est un authentique monument. Sur sept niveaux, cette plate-forme de connexion entre trains de banlieue et métro a été réaménagée pour devenir un vrai site de vie, avec cinémas, restaurants (dont le fameux Oyster Bar, qui sert l’un des meilleurs plateaux d’huîtres et de fruits de mer de la ville). Le plafond du grand hall a retrouvé ses bleus d’origine, où figurent les constellations. Depuis la gare, on peut accéder directement au Met Life Building (assurances), anciennement propriété de Pan Am.

 

Chrysler Building

Audacieux, sophistiqué, le Chrysler Building demeure l’un des édifices les plus somptueux de Manhattan.A l’angle de East 42nd Street et Lexington Avenue.Juste à côté de la gare centrale se dresse le Chrysler Building, avec ses 319 mètres de hauteur, coiffé d’acier, qui brille sous le soleil newyorkais. Il symbolise la gloire du constructeur automobile et est considéré comme une des grandes réalisations de l’architecture Arts-Déco.

 

Nations unies
Entre 42nd et 48th Street, le long de 1st Avenue, métro Grand Central (lignes S, 4, 5, 6, 7). Ouvert tlj de 9 h 30 à 16 h 45, sauf en janvier et février ouvert du lundi au vendredi. Entrée payante. Entrée libre au parc.

En poussant vers l’est afin de gagner l’East River, on rejoint les bâtiments au vitres teintées entre vert et bleu des Nations unies. Les plans initiaux de l’immeuble sont du Corbusier. Passionnante découverte de l’Assemblée générale de celle qui reste la première organisation internationale. La visite conduit jusqu’au Conseil de sécurité, où sont décidées les éventuelles options militaires. Ambiance internationale soulignée par les centaines de délégués de toute origine, souvent habillés de leurs costumes nationaux (du trois-pièces au sari en passant par le boubou) et parlant toutes les langues de la Terre. Boutique permettant d’acheter les souvenirs (parapluie, cendrier, livres savants, etc.) frappés des étoiles de l’ONU (en anglais, UNO).

 

« Le machin »

L’Onu, l’Organisation des Nations unies, que le général de Gaulle se plaisait à appeler « le machin », a pris en 1945 la suite de la Société des Nations. Son siège est à New York depuis 1952. L’Onu rassemble actuellement 191 Etats membres. L’organisation emploie 40 000 personnes. 9 000 d’entre elles travaillent à New York. Les langues officielles y sont l’anglais, le français, l’espagnol, l’arabe, le russe et le chinois.

 

Times Square
Times Square : ce carrefour trépidant est depuis toujours l’un des lieux symboles de la ville.Entre 42nd et 43rd Street, au carrefour de Broadway et de 7th Avenue, métro Times Square 42nd St. (lignes N, R, S, 1, 2, 3, 7, 9).

Times Square est la place ou, plus exactement, le lieu d’intersection entre Broadway, la 7th Avenue et plusieurs rues, de la 42nd à la 49th. Cet imbroglio de macadam reçoit un décor d’immenses placards publicitaires, simples affiches ou vastes plans de néon. Ces feux disent la vocation au spectacle du quartier, surtout depuis que l’ancien maire de New York, Rudolph Giuliani, a décidé de « nettoyer »Times Square, qui offrait plus volontiers des spectacles hard que les comédies musicales de Walt Disney. Désormais, c’est l’inverse.
Virgin Megastore a soutenu cette option « propre » en ouvrant une des plus grandes surfaces de vente de disques de la planète. Cinémas, boutiques de mode, magasins de jeux, restaurants complètent le décor pendant que, sur les écrans, défilent les cours de la Bourse, les résultats des courses ou la publicité pour une voiture. Sur les affiches voisines, Calvin Klein, The Gap et Nike s’exposent sur 6 mètres de hauteur. Désormais, une quarantaine de théâtres et autant de cinémas maintiennent la réputation culturelle du quartier. Enfin, salut aux évangélistes, rappeurs ou rollers qui occupent le petit triangle de macadam réservé aux piétons, au centre du carrefour, pour convaincre de leur savoir ou de leur prochaine gloire…
C’est à Times Square que New York célèbre chaque 31 décembre la nouvelle année et y rassemble des milliers de fêtards. Une énorme pomme, un ballon gonflable, descend sur la place, qu’elle touche à minuit, alors que les orchestres rivalisent de tonus sur les trottoirs.

 

Broadway By: giulio nepiCC BY 2.0

La légende de Broadway

Broadway ! Un nom qui est presque devenu synonyme de spectacle, tant étaient nombreuses, dès le début du xxe siècle, les salles de théâtre qui s’étaient concentrées sur la célèbre avenue, valant d’ailleurs à ce secteur de Manhattan le surnom de Theater District. De la comédie musicale – le genre de prédilection du public américain – au théâtre expérimental, en passant par les revues ou les œuvres classiques, des dizaines de représentations et de premières pouvaient s’y donner simultanément chaque jour. L’âge d’or de Broadway s’est poursuivi jusqu’aux années 1950, mais depuis l’avènement de la télévision, il faut bien reconnaître que la légende s’est quelque peu ternie. Seules quelques dizaines de salles s’accrochent, perpétuant encore le vieil adage : Broadway sera toujours Broadway !

 

Rockefeller Center
Entre West 48th Street, West 51st Street, 6th et 5th Avenue, métro 47-50th St./Rockfeller Ctr. (lignes B, D, F, Q).

Le Rockefeller Center occupe un « bloc » tout entier ! Entre 5th et 6th Avenue d’une part, 48th et 51st Street d’autre part. Les images de sa patinoire décorée d’un Prométhée doré du meilleur effet sont célèbres dans le monde entier. Les fanatiques de glisse, débutants comme experts, tournent sur cette piste miniature (ouvert tlj en hiver, entrée payante) dont le mérite est d’être en permanence regardée par des centaines de badauds !
Cette ville dans la ville, qui couvre une dizaine d’hectares et abrite plus de 40 000 salariés, est l’une des plus belles réalisations de Manhattan. Elle se compose de 21 immeubles, dont le RCA Building, reliés entre eux par des passerelles ou des souterrains. S’y trouvent sièges d’entreprises aussi bien que galeries marchandes, centres de remise en forme, restaurants et salles de spectacle avec une formidable exposition permanente d’œuvres d’art posées ici à la manière d’un décor naturel, des jardins, des pièces d’eau… Juste à côté du Centre se trouve la seule librairie française de New York (5th Avenue et 48th Street).
Rapide incursion sur Park Avenue à hauteur de la 49th Street pour admirer la façade et le lobby du Waldorf Astoria (2 200 chambres), un des palaces de Manhattan, où Mick Jagger a ses habitudes, et poursuite de la promenade vers Central Park pour découvrir, 6th Avenue et 51st Street, Radio City Music Hall. Ce splendide bâtiment Arts-Deco abrite la plus grande salle de spectacle de la planète avec une capacité d’environ 5 900 personnes.

 

Museum of Modern Art (MoMA)
11 West 53rd Street, métro 5th Ave./53rd St. (lignes E, F). Ouvert tlj sauf mercredi de 10 h 30 à 17 h 45 et jusqu’à 20 h 15 vendredi. Entrée payante.

On entre ici dans l’un des temples de l’art moderne, récemment agrandi et embelli. Des Nymphéas de Claude Monet aux Demoiselles d’Avignon de Picasso, de Gauguin à Andy Warhol, en passant par Cézanne, Toulouse-Lautrec, les architectes scandinaves et les photographes américains, il y a ici l’esprit du siècle, son essence et les plus marquantes de ses créations.

 

Cathédrale Saint-Patrick
5th Avenue, entre 50th et 51st Street, métro 47-50 St./Rockfeller Ctr. (lignes B, D, F, Q), 5th Ave./53rd St. (lignes E, F). Ouvert tlj de 6 h à 20 h 30.

Pour retrouver les mystères du ciel, il convient de passer le portail de la cathédrale Saint-Patrick, immense nef de style gothique dont les flèches semblent écrasées par les immeubles qui l’entourent. Construite entre 1850 et 1878, elle peut accueillir 2 500 fidèles, ce qui est le cas lorsque les Irlandais de New York y célèbrent leur saint-patron. On remarquera à côté des vitraux et statues attendues en pareil lieu les écrans de télévision posés sur chaque pilier. Ils permettent à chacun de suivre l’office comme s’il était devant l’autel.

 

Trump TowerEast 
57th Street, à l’angle de la 5th Avenue.

Dans un tout autre genre, après avoir admiré les vitrines de très grand luxe qui se succèdent le long de la Cinquième Avenue (bijouterie, haute couture, maroquinerie, etc.), on pénètre dans le hall de marbre de la Trump Tower, au niveau de la 56th Street. Donald Trump est américain, riche et flamboyant. « Son » gratte-ciel lui ressemble. De l’extérieur, l’ensemble est plaisant, 65 étages vitrés de vert sombre, agrémentés de terrasses arborées. A l’intérieur, marbre rose et blanc, cascade géante, dorures omniprésentes poussent loin la fierté de la fortune du maître des lieux. La tour abrite des dizaines de commerces de luxe ainsi qu’un joli jardin d’hiver sous verrière.Un bloc plus avant, Nike (prononcer « naïki ») a ouvert son palais : Niketown.

 

Carnegie Hall
881 7th Avenue, à l’angle de W. 57th Street métro 59th St./Columbus Circle (lignes A, B, C, D, 1, 9). Ouvert tlj de 11 h à 16 h 30. Entrée payante.

Sa programmation et son acoustique ont fait de cette salle de concert, nichée dans un beau bâtiment de brique beige, l’une des plus célèbres au monde, pour la musique classique notamment. L’endroit se visite (le Rose Museum du premier étage retrace l’histoire du Hall à travers des documents ou des objets comme la baguette d’Arturo Toscanini – circuits de visite lundi, mardi, jeudi et vendredi à 11 h 30, 14 h et 15 h. Fermé mercredi ), mais l’idéal est évidemment de pouvoir aller y écouter une œuvre.

 

FAO Schwartz
5th Avenue, à l’angle de la 58th Street.

En arrivant à l’orée sud de Central Park, là où patientent les calèches qui invitent à une promenade d’un autre siècle, là où les peintres font le portrait des badauds, non sans un certain talent (une centaine de dollars), les enfants, eux, sont tout sourire depuis qu’ils ont aperçu FAO Schwartz, le plus grand magasin de jouets du monde : des montagnes de peluches, certaines à taille réelle, des pyramides de poupées Barbie, des centaines de déguisements pour faire la fête, des voitures, des jeux vidéo… Rien ne manque à l’arsenal des tendres années. Cadre grandiose et réel talent de la présentation. Même les parents sont heureux de la visite et résistent rarement à l’envie de leurs rejetons.

 

Sommaire Guide USA Est

Lire la suite du guide

Les parcs de l’Ouest

Les parcs de l’Ouest

480 € TTC - 10 jours / 9 nuits

Découvrez les sites parmi les plus époustouflants des ... Voir le détail

Autotour Route 66

Autotour Route 66

685 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Partez en autotour sur la célèbre route 66 en passant Voir le détail

La Louisiane authentique

La Louisiane authentique

745 €- 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les mystérieux bayous, les plantations et ... Voir le détail

Le meilleur du New-York State

Le meilleur du New-York State

1065 € - 10 jours / 9 nuits

Découvrez un Etat riche et intéressant. Au programme : ... Voir le détail