Infos et réservations au 01 45 65 36 50 usa@tangka.com

Avant de partir

Avant de partir à l’Ouest des Etats-Unis

Le climat

Du fait de leur diversité géographique, l’Ouest américain et le Centre connaissent de grandes variations climatiques. L’influence de l’océan Pacifique ne s’exerce que sur une bande côtière étroite qui s’étire de Seattle à San Diego.

Au sud de la Californie, Los Angeles et San Diego ont des airs de Côte d’Azur alors qu’au nord, San Francisco, dont le célèbre pont, le Golden Gate à demi drapé de brume semble toujours flotter entre terre et ciel, ressemble à la Bretagne.

A l’intérieur des terres, dans les plaines, où le climat est continental, l’été est très chaud. Dans les parcs de la Sierra Nevada et de la chaîne des Cascades (Tahoe Lake, Yosemite, Sequoia et Kings Canyon), situés en altitude, la température est fraîche même les soirs d’été.

Doux et secs en hiver (20 à 25 °C), les déserts du sud sont caniculaires en été : 48 °C en moyenne dans la Death Valley, qui porte bien son nom !

Toutes les saisons sont idéales pour découvrir l’ouest et le centre des Etats-Unis. L’hiver pour skier dans les stations des Rocheuses, de la Sierra Nevada, du Nouveau-Mexique ou de l’Utah, où la poudreuse est la plus légère du monde. Le printemps pour voir la nature s’éveiller dans les parcs et les déserts se couvrir de fleurs. L’été pour bronzer sur les plages de Malibu et randonner dans les régions situées au-dessus de 1 500 m, comme les Rocheuses et le Grand Canyon. Et l’automne pour assister à l’Indian Summer (été indien) quand la forêt s’enflamme et se pare de spectaculaires couleurs.

En Alaska, la meilleure saison est l’été, de mai à fin septembre. Grâce à son climat tropical douze mois sur douze, Hawaii est un lieu de villégiature agréable toute l’année.

Tableau des températures moyennes en °C

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre aux Etats-Unis. Ce n’est pas une raison pour oublier de vérifier que vos vaccinations sont à jour. Pensez à emporter quelques médicaments indispensables (aspirine, antihistaminique, antidiarrhéique, réhydratant, pansements…). L’Amérique est un pays où l’eau est potable et les règles d’hygiène très strictes.

Les risques qui vous guettent le plus sont le mal des transports et des montagnes, la diarrhée provoquée par le changement de climat et de régime alimentaire, les coups de soleil ou, pire, l’insolation dans les zones désertiques. Enfin, contre le mal des transports (en bateau, voiture, autocar et avion), mieux vaut anticiper et prendre avec soi un médicament anti-nauséeux et anti-vomissements.

Dans les parcs, suivez les instructions des rangers. Même si les accidents mortels sont rares, il est préférable d’éviter la compagnie des ours, pumas, crotales, scorpions, araignées. Pour toute assistance d’urgence (police, ambulance, pompiers) composez le 911. Les drugstores et les grands magasins possèdent tous un rayon pharmacie.

Boucler sa valise

Le contenu de votre valise dépend des régions que vous comptez visiter et de la période à laquelle vous voyagez. Il fait encore froid au printemps dans les régions montagneuses. Les nuits sont fraîches en été en altitude mais aussi dans les déserts.

Emportez un lainage et un coupe-vent, toujours utiles à San Francisco. Le maillot de bain pour la piscine de l’hôtel mais aussi pour les plages de la côte ouest devra comporter le haut et le bas : le monokini, jugé indécent, est passible d’une amende. Le naturisme n’est pas près d’entrer dans les mœurs puritaines des Américains.

Pour affronter la canicule dans les déserts, n’oubliez pas le kit de survie : lunettes de soleil, chapeau, crème protectrice indice maximum, vêtements de coton amples avec manches et… une gourde d’eau !

Dans l’Ouest américain, où l’on n’est pas du genre guindé, on s’habille plutôt décontracté (casual) : dès que la température monte, tout le monde se promène en tee-shirt, bermuda et sneakers (tennis). Mais le soir, quand ils sortent dîner, les Américains se mettent sur leur trente et un. Vous risquez d’être refoulé des restaurants chics si vous avez laissé votre veste à l’hôtel.

Devise et budget vacances

L’unité monétaire est le dollar, qui se présente sous la forme de billets de 1, 2, 5, 10, 20, 50 et 100 dollars, tous de couleur verte et de format identique. Le célèbre billet vert se divise en 100 cents.

La monnaie métallique, qui est indispensable pour payer les bus, téléphones publics, parcmètres, péages, comprend des pièces de 1 cent (penny), les seules de couleur jaune, 5 cents (nickel) , 10 cents (dime) , 25 cents (quarter) et 50 cents (half dollar) . En ce moment, le dollar oscille autour des 0,9 €.

Il est conseillé d’acheter ses dollars avant de partir, en liquide ou sous forme de chèques de voyage car toutes les banques n’acceptent pas de changer des devises étrangères. Les chèques de voyage en petites coupures (20 $ par exemple) ont l’avantage d’être acceptés partout, même chez les commerçants.

Les cartes de crédit, appelées plastic money, sont indispensables : elles permettent de retirer de l’argent aux distributeurs automatiques (compter une commission de 2 à 3 $ à chaque retrait) et sont exigées lors de la réservation d’une chambre d’hôtel par téléphone et de la location d’une voiture.

Les fluctuations du billet vert risquent de bouleverser votre budget établi quelques mois avant votre départ. Sur la base d’un dollar à 0,90 €, la vie est légèrement moins chère aux Etats-Unis qu’en France, sauf dans les grandes villes : il est difficile de dénicher un hôtel correct à moins de 100 $ (69 €) à San Francisco. Mais, dès que l’on s’éloigne des agglomérations, on trouve des motels à 30-40 $ (20 à 28 $).

Lassé des fastfoods où le hamburger-french fries coûte 5 $ (3,50 €), on peut s’offrir des repas copieux pour une quinzaine de dollars (10 €) par personne. La location de voiture est abordable, environ 35 $ (24 €) par jour, et l’essence demeure un peu moins chère qu’en France. Comptez un budget minimum de 60 $ (40 €) par personne et par jour.

Choisir son voyage

Dévaler en tramway les collines de San Francisco, jouer les paparazzi à Hollywood, perdre sa chemise à Las Vegas avant de se refaire une santé à Salt Lake City, faire du ski nautique sur le lac Powell ou de la randonnée à cheval dans la réserve navajo de Monument Valley, l’Ouest américain est tout sauf monotone. De nombreux séjours organisés ou circuits« à la carte »sont proposés par les touropérateurs.

5 à 7 jours

Si vous ne disposez que de peu de temps, mieux vaut opter pour un séjour qui vous permettra de découvrir de façon approfondie une ville et sa région. San Francisco et les parcs de Yosemite, Sequoia et Kings Canyon ou un itinéraire qui la relie à Los Angeles par la route côtière, qui s’accroche aux falaises, alternant visites aux missions espagnoles et balades sur les longues plages (Santa Barbara, San Luis Obispo…).

10 à 12 jours

C’est la formule la plus répandue. Voyage au pays des Navajos et des Apaches, qui vous mène au cœur des terres indiennes, de Santa Fe au Grand Canyon, circuit découverte des parcs de l’Ouest, de la terre de feu de Death Valley National Monument, aux falaises ciselées de Zyon National Park, en passant par les cheminées de fée sculptées dans la roche multicolore de Bryce Canyon, vous serez ébloui par la beauté et la démesure de la nature du Far West.

15 jours et plus

Ce sont les circuits les plus complets, qui permettent de découvrir, depuis le Wyoming jusqu’à la frontière mexicaine, l’Ouest mythique, celui des trappeurs, des cow-boys, des chercheurs d’or et des pionniers qui traversèrent les Rocheuses à leurs risques et périls.

Documentation

(Librairies de voyages à Paris et en province)

A Paris

Gibert Joseph

26, bd Saint-Michel, 75006 Paris, tél. : 0144418888.

En province

Le Furet du Nord

15, place du Général-de-Gaulle, 59800 Lille, tél. : 03 20 78 43 43.

Ariane

20, rue du Capitaine-Alfred-Dreyfus, 35000 Rennes, tél. : 02 99 79 68 47.

Géorama

20, rue du Fossé-des-Tanneurs, 67000 Strasbourg, tél. : 03 88 75 01 95.

Les Cinq Continents

20, rue Jacques-Cœur, 34000 Montpellier, tél. : 04 67 66 46 70.

A consulter également, les espaces librairies des magasins Fnac et Virgin Megastore.

 

Les Etats-Unis à Paris

(Librairies de langue anglaise)

Brentano’s

37, av. de l’Opéra, 75002 Paris, tél. : 01 42 61 52 50.

Galignani

224, rue de Rivoli, 75001 Paris, tél. : 01 42 60 76 07.

W.H. Smith

248, rue de Rivoli, 75001 Paris, tél. : 01 44 77 88 99.

Bibliothèque

American Library, 10, rue du Général-Camou, 75007 Paris, tél. : 01 53 59 12 60.

 

Restaurants

(notre sélection coup de cœur)

Le Harry’s Bar

5, rue Daunou, 75002 Paris, tél. : 01 42 61 71 14.Ouvert tlj de 10 h à 14 h.

Depuis 1911, le Harry’s Bar est un monument.

Susan’s Place

9, rue de l’Annonciation, 75016 Paris, tél. : 01 45 20 88 16.

Excellent chili con carne. Fermé le lundi.

Thanksgiving

20, rue Saint-Paul, 75004 Paris, tél : 01 42 77 68 29.

Fermé le dimanche soir et le lundi. Une cuisine cajun et créole de Louisiane, savoureuse et épicée.

Joe Allen

30, rue Pierre-Lescot, 75001 Paris, tél. : 01 42 36 70 13.

L’établissement fut l’un des pionniers de la restauration à l’américaine à Paris. Il demeure une référence.

Sommaire Guide USA Ouest

Lire la suite du guide

Autotour Route 66

Autotour Route 66

685 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Partez en autotour sur la célèbre route 66 en passant Voir le détail

L’Est en Liberté – Circuit en train

L’Est en Liberté – Circuit en train

1042 € - 8 jours / 7 nuits

De New York l’internationale ... Voir le détail

Le meilleur du New-York State

Le meilleur du New-York State

1065 € - 10 jours / 9 nuits

Découvrez un Etat riche et intéressant. Au programme : ... Voir le détail

Cascades et Pacifique

Cascades et Pacifique

1280 € TTC - 14 jours / 13 nuits

Découvrez l'ancien pays de l'Oregon, sa fabuleuse ... Voir le détail