Infos et réservations au 01 45 65 36 50 usa@tangka.com

La Californie : San Francisco, Alcatraz, Pacific Heigths...

La Californie : San Francisco, Alcatraz, Pacific Heights…

Alcatraz Island

Départ du Pier 41, à raison d’un départ toutes les 30 min environ (de 9 h 30 à 16 h). Visites quotidiennes toute l’année lors d’un circuit privé USA (2 h environ avec la liaison en bateau, grosse affluence le week-end). Visite guidée par casques audio. Fermeture de l’île à 18 h 30 en été, 16 h 30 le reste de l’année. Entrée payante. Réservations : (415) 705 5555,www.alcatrazcruises.com

L’attraction majeure, toutefois, demeure l’île d’Alcatraz, plantée dans la baie face au wharf, ex-base militaire du début du siècle mais surtout ancien site du pénitencier fédéral de haute sécurité (1934-1963), le plus« célèbre »des Etats-Unis. Plus de 1 500 captifs, parmi lesquels Al Capone, se sont succédé derrière les barreaux de cette prison d’exception, dont on ne s’évadait pas, surnommée The Rock.

La belle histoire de Mademoiselle Coit…

Aucune arrière-pensée dans ce curieux nom : c’est tout simplement celui de Lilly Coit, l’héritière fortunée qui finança en 1929 la construction de cette tour (soixante-trois mètres de haut), en hommage au corps municipal des pompiers, force d’intervention considérée comme stratégique depuis le grand incendie de 1906. D’où sa forme, inspirée de la lance à incendie. Inévitablement, les mauvaises langues y voient un tout autre symbole, tirant argument du patronyme, que l’on croirait presque prédestiné, de la généreuse donatrice. Jusqu’où vont se nicher les coïncidences…

Pacific Heights

Un quartier très huppé en lisière du grand parc du Presidio . Il abrite quelques-unes des plus belles villas victoriennes de la ville, par exemple la Haas-Lilienthal House sur Franklin Street.

Golden Gate Bridge

Golden Gate - San Francisco

Golden Gate – San Francisco

Une légende, donc une destination à lui tout seul. Il a complètement éclipsé l’autre pont de San Francisco, Oakland Bay Bridge, pourtant son contemporain et en outre beaucoup plus long (13 km sur deux niveaux). Installé à l’extrémité nord du Presidio, le Golden Gate, en son temps le plus grand pont suspendu du monde (plus de 2,5 km de long, 27 m de large et 67 de haut), a débuté sa carrière en 1937, après quatre ans de travaux, assurant la desserte du comté de Marin et du nord de la Californie.

Sa belle couleur rouge-orange minium est entretenue à plein temps par une équipe de peintres. Plus de 100 000 véhicules l’empruntent chaque jour (payant dans le sens nord-sud, gratuit dans l’autre) mais on peut également, comme le font de très nombreux joggers, le parcourir à pied (une trentaine de minutes de traversée).

Haight Ashbury

Attention, mythe ! C’est là dans les années soixante, sur l’espace de quelques blocs répartis autour du croisement des rues Haight et Ashbury, qu’est littéralement né le phénomène hippie, dans de vénérables maisons victoriennes peuplées de chevelus aux mœurs et aux idées« différentes ». Contestation, drogues, liberté sexuelle, antimilitarisme et contre-culture, l’esprit de Haight Ashbury allait vite faire tache d’huile, avec la fortune et les aléas que l’on connaît.

Pourtant, passé 1967, le quartier, avec toutes les dérives liées au commerce de la drogue, devait vite perdre beaucoup de sa séduction et de sa tolérance. Aujourd’hui, toujours ponctué des maisons victoriennes qui lui donnent son cachet, et de multiples boutiques plus ou moins« alternatives »(vêtements, livres, disques, gadgets, etc.) le quartier retrouve une vraie faveur auprès des jeunes générations, comme des plus anciens, qui ne manquent pas d’y faire un pèlerinage…

Suivez le guide !

Un« monument historique »de la contre-culture à découvrir à North Beach, sur Columbus Avenue : City Lights Bookstore , la librairie où en 1955 se rencontrèrent, Kerouac et Ginsberg en tête, les écrivains de la beat generation.

Golden Gate Park

A l’ouest de Haight Ashbury, certainement le plus beau parc de la ville, qui s’étend sur quelque 400 hectares (à parcourir à vélo ou en voiture) jusqu’aux rives du Pacifique.
Conçu à la fin du siècle dernier par Frederick Olmsted, le créateur de Central Park à New York, il a été géré pendant plus de cinquante ans par un paysagiste écossais inspiré, John McLaren.

Le Golden Gate Park est un énorme « poumon vert » conjuguant de multiples plaisirs. En effet, outre des milliers d’essences végétales présentées notamment au San Francisco Botanical Garden at Strybing Arboretum (ouvert de 8 h à 16 h 30 en semaine et de 10 h à 17 h les week-ends, vacances et jours fériés, entrée libre), on peut aussi savourer l’atmosphère d’un jardin japonais (Japanese Tea Garden) ou encore découvrir d’authentiques bisons au Buffalo Paddock.

Le parc accueille aussi l’un des plus beaux musées de San Francisco, le De Young Museum (50 Hagiwara Tea Garden Drive, tél. : (415) 863 3330, ouvert du mardi au dimanche de 9 h 30 à 17 h et jusqu’à 20 h 45 le vendredi, entrée payante, gratuit le premier mardi de chaque mois), rouvert après rénovation depuis octobre 2005. Rouverte en 2008, la California Academy of Sciences a quant à elle l’ambition de devenir l’un des plus grands musées écologiques du monde et présente aquarium, planétarium, musée et forêt pluviale (55, Music Concourse Drive, ouvert du lundi au samedi de 9 h 30 à 17 h et le dimanche de 11 h à 17 h, entrée payante).

Asian Art Museum

200, Larkin Street, tél. : (415) 581 3500, ouvert tlj sauf lundi et jours fériés, de 10 h à 17 h, nocturne le jeudi. Entrée payante.
Autrefois installé dans le Golden Gate Park et bénéficiant depuis mars 2003 d’un nouvel environnement à proximité de l’Hôtel de ville, ce passionnant musée couvre environ 6 000 ans d’arts asiatiques de tous les pays, à travers plus de 15 000 pièces et objets.

Mission

Le quartier hispanique de San Francisco, dans la partie la plus au sud de Downtown, mais aussi historiquement l’un des plus anciens de la ville. C’est là en effet que se trouve la mission Dolores, le plus vieux bâtiment de la cité (1776).
Un secteur à parcourir (de préférence en journée, les promenades nocturnes sont à éviter) pour l’ambiance latino très marquée, ou encore pour y admirer les fresques murales par dizaines peintes par les artistes du cru.

Castro, Noe Valley

Un autre secteur aux caractéristiques marquées, mais pour d’autres raisons : Castro – et Noe Valley dans une moindre mesure – est en effet le bastion gay de San Francisco, comme l’attestent les multiples drapeaux arc-en-ciel, le symbole dont les homosexuels ont fait leur signe de reconnaissance et de ralliement, accrochés au fronton des maisons victoriennes colorées. Une présence qui n’a rien d’anecdotique : attirée par l’esprit de tolérance de ce coin de Californie, la communauté gay s’y est très fortement développée au fil des années soixante-dix et quatre-vingt, pour représenter aujourd’hui environ un quart de la population de la ville.

South of Market

Longtemps mal aimé, en partie à juste titre, pour son délabrement et sa faune marginale réputée dangereuse pour le promeneur, South of Market, au sud de Market Street comme son nom l’indique, retrouve ces temps-ci une certaine faveur. Il doit notamment ce regain de vigueur à l’implantation du récent San Francisco Museum of Modern Art (ou SF MoMa). Recommandé, d’autant que le quartier s’est doté dans la foulée d’une belle brochette de restaurants, bars et boîtes à la mode. Ne pas pousser l’enthousiasme, toutefois, jusqu’à circuler seul(e) à pied dans SoMa de nuit.

MoMa

151, Third Street, ouvert tlj sauf mercredi, de 11 h à 17 h 45 en hiver, et jusqu’à 20 h 45 le jeudi, et de 10 h à 17 h 45 en été, et jusqu’à 20 h 45 le jeudi, tél. : (415) 357 4000. Entrée payante.
Bel établissement où se côtoient Dali, Pollock, Rothko, Miro, Picasso, Matisse, Warhol, bref tous les géants contemporains de la peinture et des arts plastiques.

Suivez le guide !

Sausalito est tout à fait indiquée pour une escapade d’une demi-journée, que l’on peut par exemple mettre à profit pour un déjeuner sur Bridgeway, le front de mer.

Sommaire Guide USA Ouest

Inscription newsletter USA-Tangka

Lire la suite du guide

Autotour Route 66

Autotour Route 66

685 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Partez en autotour sur la célèbre route 66 en passant Voir le détail

La Louisiane authentique

La Louisiane authentique

745 €- 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les mystérieux bayous, les plantations et ... Voir le détail

Autotour le Nouveau Monde

Autotour le Nouveau Monde

750 € TTC - 8 jours / 7 nuits

Boston et de pittoresques Voir le détail

Rêveries Californiennes

Rêveries Californiennes

1455 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Incontournable, ce voyage parcourt l'essentiel de ... Voir le détail