Infos et réservations au 01 45 65 36 50 usa@tangka.com

L'Utah : les parcs et monuments nationaux

L’Utah : les parcs et monuments nationaux

Bryce Canyon

Ouvert de 8 h à 20 h en été, de 8 h à 18 h au printemps et à l’automne, et de 8 h à 16 h 30 en hiver, tél. : (435) 834 5322. Entrée payante.

Des bougies, des aiguilles, des tours, des flèches, des sentinelles de pierre ? Quoi que l’on choisisse de discerner dans l’extraordinaire panorama qu’offrent les milliers de concrétions rocheuses de Bryce Canyon (hoodoo, en anglais), effilées et presque graciles, une seule conclusion possible : une visite s’impose !

C’est la lente érosion des millénaires, une fois encore, qui a ciselé ces fabuleuses formes profilées dans le calcaire de ce plateau (plus de 2 000 m d’altitude), dans la partie sud-ouest de l’Etat. Et le soleil, qui du lever au coucher fait resplendir les magnifiques couleurs roses et rouges de la roche dentelée, complète le dispositif, faisant de Bryce Canyon une manière d’œuvre d’art unique en son genre.

A pied ou à cheval

Le parc n’est évidemment pas aussi étendu que le Grand Canyon (une trentaine de kilomètres du nord au sud), mais sa beauté, dont on peut s’emplir à satiété via des points de vue sur le site aussi splendides les uns que les autres, justifie qu’on lui consacre une demi-journée, voire une journée complète en cas de promenade à pied ou à cheval au fond du canyon (300 m de profondeur environ).

Points de vue

Quelques-uns méritent d’être particulièrement mentionnés : Bryce Point, pour l’ampleur de son champ de vision, Sunrise Point, conseillé comme son nom l’indique en tout début de journée, Sunset Point, spectaculaire flamboiement des couleurs au crépuscule, et Inspiration Point.

Zion

Ouvert toute l’année, restriction d’accès selon les saisons. Renseignements au Visitor Center à l’entrée sud, ouvert tlj de 8 h à 19 h en été, de 8 h à 18 h au printemps et à l’automne et de 8 h à 17 h en hiver, tél. : (435) 772 3256. Entrée payante.

Vue sur la vallée de Zion depuis Angel’s Landing By: Nicolas VollmerCC BY 2.0

Une splendeur encore, à l’ouest de Bryce Canyon, non loin de la frontière avec le Nevada. Zion doit son nom à ses premiers« découvreurs »occidentaux du siècle dernier, les mormons pétris de culture biblique qui, confrontés pour la première fois à ces décors titanesques et dépouillés, furent certains d’y reconnaître la légendaire Sion.

Le site, comme la plupart des autres National Parks de la région, se caractérise par l’impressionnant travail des mouvements géologiques combiné à l’érosion. Canyons, falaises abruptes de grès, formations rocheuses colossales évocatrices de tours ou de dômes, défilés et gorges étroites, stries sculptées par les éléments, dunes pétrifiées, les lieux semblent être le terrain de jeux abandonné d’une peuplade de géants disparus.

Kolobs et Zion Canyon

Le parc est d’une échelle similaire à Bryce Canyon, soit une trentaine de kilomètres étirés de Kolobs Canyon, au nord – la partie la plus grande mais la moins fréquentée par les visiteurs -, à Zion Canyon proprement dit, au sud – que l’on conseillera en priorité en cas de manque de temps. Quoi qu’il en soit, la visite de Zion mérite vraiment qu’on lui consacre au moins quelques heures. De nombreuses formules de randonnée, de durée et de difficulté diverses (les lieux sont escarpés), sont possibles le long des multiples pistes du parc, y compris à cheval.

Cedar Breaks

Ouvert de mai à octobre, de 8 h à 18 h. Entrée payante.

Proche de Bryce Canyon comme de Zion, un agréable parc naturel ponctué de champs de lave et classé National Monument, connu notamment pour son grand amphithéâtre rocheux rappelant les formations typiques de Bryce. Le site est desservi par la ville de Cedar City.

Capitol Reef

Ouvert toute l’année. Renseignements au Visitor Center à 10 miles à l’est de Torrey sur la highway 24, tél. : (435) 425 3791 extension 111, ouvert tlj de 8 h à 16h 30. Entrée payante.

La densité de parcs nationaux dans l’Utah est telle que cette« concurrence »dessert un peu Capitol Reef (à moins de 200 km de Bryce vers le nord-est), sensiblement moins visité que ses« homologues »plus cotés. Voici pourtant une belle destination de balade, sauvage à souhait pour les amoureux de nature intacte, avec cet inimitable cachet de solitude désertique qui fait l’âme des grands paysages de ce coin des Etats-Unis.

Gorges, dômes, défilés, plissures, Capitol Reef raconte lui aussi la grande histoire multimillénaire du chaos géologique géologique primordial commun à toute la région ; mais ici, c’est le jeu des teintes et des couleurs qui s’est particulièrement exprimé : ocres, noirs, violets, verts, gris, rouges, bruns, la palette de l’artiste céleste qui s’est déchaîné ici semble presque infinie…

Les incontournables du parc

Capitol Reef mérite sans problème plusieurs heures de visite, mais on peut bien sûr y faire escale plus brièvement. Dans ce cas, il faut privilégier en particulier la passe de Capitol Gorge, la grande formation rocheuse dite du Golden Throne (le« trône Doré ») et le point de vue de Gooseneck. Avec un véhicule 4 x 4, on peut par ailleurs rejoindre Cathedral Valley, certainement le site le plus spectaculaire du parc. Le parc possède une petite oasis, Fruita, plantée d’arbres fruitiers.

Arches

Ouvert toute l’année. Renseignements au Visitor Center à l’entrée du parc à 5 miles au nord de Moab sur la highway 191, ouvert tlj de 7 h 30 à 18 h 30 d’avril à octobre, et de 8 h à 16 h 30 de novembre à mars, tél. : (435) 719 22 99. Entrée payante.

Sinon le plus somptueux, en tout cas le plus étonnant des parcs nationaux de l’Utah, Arches, comme son nom l’indique, présente en effet la particularité de réunir dans un même espace de près de 300 km2, la plus grande densité connue d’arches rocheuses naturelles : 90 au total, dont certaines figées dans un équilibre minéral apparemment si miraculeux qu’on se dit que les effets spéciaux de Hollywood sont forcément passés par là… Arches frêles ou formations de grès aux formes étranges, un paysage d’extraordinaires figures de roc érodées par l’action combinée de l’eau, du vent et du gel, dans un milieu aride d’aspect lunaire dont les passionnés de mountain bike du monde entier ont fait l’un de leurs rendez-vous de prédilection.

Centres d’intérêt

Le site, outre de nombreuses pistes pour la randonnée ou la promenade à cheval, est en effet sillonné de routes goudronnées qui rendent son exploration très accessible, y compris en voiture. Compte tenu de l’extrême richesse visuelle du parc, une demi-journée n’est pas de trop pour en appréhender les principaux centres d’intérêt : l’ensemble baptisé Windows Section, où se trouve notamment Double Arch (« l’arche double ») ; le site de Delicate Arch, le Balanced Rock , un curieux rocher dont la partie supérieure paraît en équilibre si instable qu’on s’attend à tout moment à la voir basculer ; Park Avenue, ainsi nommé en référence aux hautes façades verticales de la célèbre avenue new-yorkaise, sans oublier Devil’s Garden, une portion du parc où un long sentier permet de découvrir une suite de très belles arches comme Landscape Arch.

Canyonlands

Ouvert toute l’année, mais nombre de routes et pistes sont impraticables l’hiver. Renseignements aux Visitor Centers, ouverts de 8 h à 16 h 30, tél. : (435) 259 4712 (Island in the Sky), (435) 259 2652 (Maze District), (435) 259 4711 (Needles). Entrée payante.

Etiré le long du cours du fleuve Colorado, il est probablement le plus« rustique », le plus sauvage des parcs nationaux de l’Etat. Aménagement minimum, nature préservée et, surtout, spectaculaire diversité de ses décors, il synthétise le mieux tout ce que la fertile imagination de la nature a pu produire comme panoramas grandioses et comme paysages uniques, dans cette région des Etats-Unis. Canyons profonds, arches de pierre, empilements de rocs titanesques, falaises vertigineuses, étendues lunaires et désolées, flèches de pierre et concrétions rocheuses incongrues, une manière de résumer le relief géographique inimitable de l’Utah.

Island in the Sky, Needles et Maze District

Canyonlands est vaste – plus de 130 000 hectares -, mieux vaut donc prévoir de lui consacrer un peu de temps, une journée est un minimum. Le parc se divise approximativement en trois secteurs : Island in the Sky, le plus aisément accessible, est aussi le plus fréquenté, notamment pour ses nombreux points de vue, tels que Grandview Point. Les visiteurs profitent en général de leur passage dans ce secteur pour faire une halte à Dead Horse Point, magnifique promontoire offrant une vue superbe sur le fleuve. Second secteur, Needles. Important réseau de pistes et de sentiers, nombreuses possibilités de promenades à pied (de quelques heures à plusieurs jours), mais, en voiture, attention, seuls les véhicules tout-terrain pourront y accéder.

Troisième possibilité enfin, Maze District, dans le même esprit mais encore plus exigeant : l’explorer requiert une certaine expérience des trajets« à la dure »(4 x 4 obligatoire), ou à tout le moins un minimum de préparation. Sachez, enfin, qu’il n’existe aucune infrastructure d’accueil sur le site même.

Sommaire Guide USA Ouest

Inscription newsletter USA-Tangka

Lire la suite du guide

The East Coast, de Boston à Washington

The East Coast, de Boston à Washington

1950 € TTC - 9 jours / 7 nuits

Les grandes villes historiques de l'Est des ... Voir le détail

Merveilles américaines de Montréal à New York

Merveilles américaines de Montréal à New York

2070 € TTC - 12 jours / 10 nuits

Un combiné qui vous en fera voir de toutes les ... Voir le détail

Autotour Route 66

Autotour Route 66

685 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Partez en autotour sur la célèbre route 66 en passant Voir le détail

La Louisiane authentique

La Louisiane authentique

745 €- 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les mystérieux bayous, les plantations et ... Voir le détail