Infos et réservations au 01 45 65 36 50 usa@tangka.com

Les Bahamas

Les Bahamas

Cet archipel qui flotte au large de la Floride compte environ 700 îles. Certaines ont gagné la gloire touristique à coup de palaces étoilés, de centres commerciaux géants, d’une avalanche de néons sur des avenues bordées de casinos ou de paquebots à l’escale. D’autres, miniatures, demeurent un secret de voyageur, auréolées de lagon clair et de plages désertes, de spots de plongée ou d’histoires de pêcheur, de villages à l’abri du temps mais pas des élans du cœur.

New Providence

Ile d’arrivée pour la plupart des visiteurs, elle est un concentré de l’exotisme tropical : immensité des plages, beauté des paysages et villes paisibles, où la vie se déroule à un rythme très doux.

Nassau

Nassau, capitale des Bahamas et centre commercial florissant, est la localité la plus ancienne de l’île. Des demeures coloniales, dans la plus pure tradition britannique, côtoient les nouvelles constructions dans une belle harmonie. Son port accueille chaque jour plusieurs villes flottantes à bord desquelles la croisière s’amuse… casinos, hôtels, centres commerciaux, Nassau est la ville où les néons ne s’éteignent pas !

Bay Street

L’avenue principale captive par son animation permanente, avec ses boutiques hors taxes de produits de luxe et son marché de la vannerie(Straw Market), qui regorge de produits locaux et de souvenirs. A Noël, Bay Street accueil le carnaval ; cette avenue devient alors une fête ininterrompue et colorée.

Jardins

Les jardins abritent une multitude de plantes et d’oiseaux tropicaux. Les deux incontournables : Botanic Garden(Ouvert tlj de 8 h à 16 h 30 et de 9 h à 16 h le week-end. Entrée payante.) et Ardastra Gardens(Ouvert tlj de 9 h à 17 h. Entrée payante), avec la parade quotidienne de flamants roses.

Pour les passionnés de faune sous-marine : Coral World(Ouvert tlj de 9 h à 18 h. Entrée payante), vaste tube de verre posé sur le récif, autour duquel évoluent des milliers de poissons dans leur environnement naturel. Irrésistible !

Bahamas Gazebo By: Bryce EdwardsCC BY 2.0

Suivez le guide !

Nassau se découvre agréablement en calèche.

Paradise Island

Reliée à New Providence par un pont, cette île est, comme son nom l’indique, un petit paradis sur terre.

Idéal pour pratiquer tous les sports nautiques, Paradise renferme aussi les ruines du cloître de Montredon (XIVe siècle), ramené de France pierre par pierre en 1962 ! Sur sa façade atlantique, l’île est bordée d’immenses plages (Colonial, Paradise, Cabbage…), en bordure desquelles sont installés les grands hôtels dont les machines à sous ne connaissent aucun repos.

Sa Majesté Carnaval

Le carnaval est une institution majeure aux Caraïbes. Toutes les îles le célèbrent avec faste. Aux Bahamas, il s’appelle Junkanoo et se déroule en décembre et janvier. Concerts, essentiellement à Nassau, défilés, parades costumées… L’événement est prétexte à une fête monumentale sur toutes les îles de l’archipel, à laquelle nul ne songerait à se soustraire. Les manifestations les plus spectaculaires se déroulent sur Bay Street, entre le centre de Nassau et le pont de Paradise Island. Les vacanciers sont, bien entendu, chaleureusement invités à participer.

Grand Bahama

Située tout près de la Floride (80 km), c’est l’île reine des sports nautiques : voiliers de toute dimension, compétitions de planche, natation, plongée (l’île offre plusieurs « spots » reconnus), pêche… Dans les centres commerciaux des deux villes sœurs, Freeport et Lucaya, une avalanche des casinos et boutiques hors taxes font le plaisir des vacanciers.

Outre les charmes de sa nature, agrémentés de plusieurs parcours de golf ou de facilités pour amateurs de pêche au gros, Grand Bahama est une île-lumière dont les néons ne s’éteignent pratiquement jamais : casinos, restaurants, boîtes à la mode… font oublier la nuit.

Underwater Explorer’s Society

C’est l’une des écoles de plongée les plus célèbres au monde, avec des excellents équipements, techniques et installations. Elle offre l’occasion, unique, de plonger avec les dauphins dans un des parcs aquatiques de l’archipel ! Cette formule dont les Bahamas, avec la Floride américaine, se sont fait une spécialité, commence à faire des émules sur la planète entière. Elle consiste, sous la conduite d’un moniteur qui est également dresseur, à approcher les dauphins (en fait, ce sont eux qui mènent le bal, en fonction des récompenses en poissons qu’ils reçoivent) et à faire quelques brasses en leur compagnie.

Les folies d’Atlantis

Un milliardaire sud-africain, Sol Kerzner, a construit sur Paradise Island l’un des projets hôteliers les plus fous de la planète. Dans un décor grandiose qui emprunte aux pyramides mayas et à Disney, il a installé plus de 5 000 chambres ouvrant sur une plage de 5 kilomètres, une dizaine de piscines dont une agrémentée de toboggans géants, une autre fameuse pour sa cascade, plusieurs casinos, une trentaine de restaurants… Mais le clou de l’établissement reste incontestablement le tunnel vitré qui circule au milieu d’un parc aquatique de six lagons et permet d’admirer sans se mouiller les plus belles espèces de le faune aquatique des Bahamas.

Atlantis Bahamas By: YoTuTCC BY 2.0

Suivez le guide !

Les amoureux des promenades à terre à l’abri de forêts et des parcours sous-marins pourront trouver tous les renseignements nécessaires aux différents bureaux de l’office du tourisme, installés sur la plupart des îles.

Les îles Extérieures

Out Islands est la dénomination donnée à toutes les autres îles qui constituent les Bahamas, en dehors de New Providence et Grand Bahama. Elles offrent une beauté préservée et une population très hospitalière et accueillante.

Il est particulièrement facile de sauter d’une île à l’autre, à bord d’une flottille de petits avions qui jouent les taxis de l’archipel. Sur chaque île, on choisit entre le complexe hôtelier dernier cri et la petite maison de bois dont on loue la chambre d’ami : ici, un paradis pour milliardaires, là un refuge pour plaisanciers, plus loin une base de plongeurs, à côté d’une île dont les bananiers, les marais salants et les casiers à langoustes font le quotidien du village…

Bimini et Abaco

Bimini touche presque les côtes de la Floride. Avec Abaco, elle est le centre des passionnés de navigation à voile. On y loue des bateaux avec ou sans équipage, pour quelques heures ou bien pour plusieurs jours.

Ces deux îles sont également le repaire des fanatiques de pêche au gros. Ils débusquent ici les thons, les marlins ou les requins qui font les prises records ! En effet, c’est à Bimini que Hemingway attrapa un thon de 233 kg et un énorme marlin bleu. Par ailleurs, son roman le Vieil Homme et la Mer se situe sur cette île, où il possédait une maison et où certaines légendes situent la source d’une fontaine de jouvence… Enfin, signalons aux plongeurs une chaussée sous-marine, dite des Cyclopes, au large de Bimini. Les plus optimistes y situent des ruines de l’Atlantide.

Inagua

1 200 kilomètres plus au sud, Inagua est à portée de jumelle d’Haïti ! C’est une des plus grandes îles de l’archipel. Principalement dédiée à la protection de la nature, elle abrite un parc national qui s’étale sur l’ensemble de sa surface et qui abrite la plus grande colonie de flamants de la région (lac Windsor), à côté de nombreuses autres espèces. L’exploitation est liée aux marais salants, les plus importants du monde, dont la récolte dépasse le million de tonnes chaque année. Le parc comme les marais sont ouverts à la visite (renseignements pratiques).

Eluthera et Harbour Island

C’est sur Eluthera que débarquèrent au beau milieu du XVIIe siècle les Aventuriers d’Eleuthère. Ils ambitionnaient de reconstruire ici un monde parfait où régneraient la démocratie, la justice et d’honnêtes valeurs morales. Ils ont au moins donné leur nom à l’île, qui veille sur la mémoire de ces braves. Mais c’est quand même le tourisme qui dicte sa loi économique et les activités n’y manquent pas : golf, plongée sous-marine et excursions dans les îles alentour, comme Spanish Wells, où le temps semble s’être arrêté, ou encore la très chic Harbour Island, réputée pour ses plages de sable rose.

Harbour Island

Cette île a développé un tourisme haut de gamme à l’abri de ses anciennes propriétés créoles. Chacune accueille une poignée de privilégiés, qui vivent ici à la manière dont les maîtres des siècles passés jouissaient de la fraîcheur de la terrasse ou des feux du couchant. Le dîner, servi à la bougie sur des tables garnies de dentelle blanche et de couverts en argent, est alors digne de la meilleure tradition !

San Salvador

L’histoire retient que c’est au large de cette perle miniature que Christophe Colomb jeta l’ancre au terme de son premier voyage, en 1492. En clair, cette île se flatte d’être celle où commença l’histoire du Nouveau Monde. Les historiens sont à peu près d’accord sur cette réalité, même si les témoignages locaux de cette gloire ancienne demeurent modestes.

Une stèle a été scellée à quelques mètres sous l’eau, sur le point précis où l’ancre de l’amiral aurait touché terre. Les plongeurs, habitués de lieux, observent qu’un poisson de robe noire en a fait son antre et veille à jamais sur cette page d’histoire.

Exuma et Andros

Voile et plongée. Douceur des brises marines et vertiges du grand bleu. Voilà le destin enviable d’Exuma et d’Andros. Exuma est une succession de petits îlots le long desquels les plaisanciers aiment à tirer des bords : plages douces de sable fin, criques turquoise ou d’un bleu profond, anses désertes et rares villages vivant comme à l’abri du temps. Chaque année, des régates attirent nombre de voiliers (Family Islands Regatta).

Andros

Andros est la destination des plongeurs. Une barrière de récifs longue de plus de 200 kilomètres justifie leur choix. Des millions de poissons multicolores (on y recense 32 000 espèces animales) ont élu domicile à l’abri de ses bouquets de corail. Les plongées les plus rassurantes s’effectuent du côté lagon, dans un aquarium paisible à porté de n’importe quel visiteur équipé d’un masque et d’un tuba, au départ de la plage.

Les plongeurs avertis se risquent de l’autre côté de la barrière, lorsqu’elle plonge sur plusieurs dizaines de mètres, verticale, dans l’Atlantique et permet d’approcher les monstres de l’océan, thons, requins, barracudas, mais cela exige la présence de moniteurs confirmés et ne s’adresse qu’à des plongeurs expérimentés.

Les Abacos

Les eaux calmes et turquoise des Abacos se découvrent au fil de ses îles et ses îlots, tout au long d’environ 210 km. Magnifiques marinas, maisons aux couleurs vives, jardin sous-marin, réserves naturelles… L’histoire de ces îles est plaisante, puisque c’est une colonie blanche qui en prit possession en 1783, lorsque 600 fidèles de la Couronne britannique y débarquèrent pour oublier les défaites de la guerre de Sécession.

Aujourd’hui, les Abacos sont surtout connues pour être une escale des paquebots de croisières, dont les passagers trouvent centres commerciaux et excursions à leur envie.

Ne manquez pas de visiter quelques jolies maisons, en particulier celles qui abritent des boutiques d’artisanat, voire des expositions consacrées aux artistes locaux.

Suivez le guide !

La plage de Treasure Cay est régulièrement classée par les magazines américains parmi les dix plus belles plages du monde.

Le gros en bout de ligne

L’archipel des Bahamas est fréquenté par le gotha mondial des pêcheurs au gros. Ce label désigne ceux pour lesquels pêcher est un sport, voire un art. Le combat avec le poisson doit être aussi simple que digne : fil le plus léger possible, bataille physique et hommage rendu à la vaillance. Les eaux des Bahamas regorgent de marlins bleus et blancs, de thons, daurades, barracudas, espadons… Grâce à Hemingway, ce sport de haute lutte a conquis ses lettres de noblesse. L’archipel se flatte de détenir actuellement une bonne vingtaine de records mondiaux. Le chanteur Carlos, passionné de pêche au gros, était détenteur de plusieurs d’entre eux.

Suivez le guide !

Sur le lac Windsor, l’envol des flamants roses, au coucher du soleil, offre un spectacle unique au monde.

D’autres îles

Une cinquantaine des îles de l’archipel sont desservies par avion, car elles bénéficient d’un aérodrome, souvent modeste. Sur place, un hôtel ou une pension permet de séjourner à l’abri du monde, comme Berry Islands, pour amateurs de voile, de plongée et de pêche, ou Cat Island, une terre sauvage, de hautes falaises et de végétation dense. Ses plages, pratiquement toutes désertes, font le bonheur des plaisanciers à l’escale.

Vidéo : Les Bahamas

Lire la suite du guide

Les parcs de l’Ouest

Les parcs de l’Ouest

480 € TTC - 10 jours / 9 nuits

Découvrez les sites parmi les plus époustouflants des ... Voir le détail

Autotour Route 66

Autotour Route 66

685 € TTC - 15 jours / 14 nuits

Partez en autotour sur la célèbre route 66 en passant Voir le détail

La Louisiane authentique

La Louisiane authentique

745 €- 8 jours / 7 nuits

Venez découvrir les mystérieux bayous, les plantations et ... Voir le détail

Le meilleur du New-York State

Le meilleur du New-York State

1065 € - 10 jours / 9 nuits

Découvrez un Etat riche et intéressant. Au programme : ... Voir le détail